The news is by your side.

Société : Entre sécurité et liberté, le dilemme du migrant dans le choix d’un nouveau pays

0 128

Le coût d’opportunité est un concept fondamental en économie qui mesure le coût associé à la non-sélection de la meilleure alternative disponible lorsqu’un choix est fait entre plusieurs options. Autrement dit, il représente la valeur des bénéfices que l’on renonce en choisissant une option au détriment d’une autre.

Lorsque vous analysez ce concept dans le contexte du choix entre la création de richesses ou des avantages financiers immédiats par rapport aux avantages sociaux à long terme offerts par différents pays, vous abordez un aspect très pertinent de la planification financière et personnelle à l’échelle macroéconomique. Cela implique d’évaluer les politiques fiscales, les systèmes de sécurité sociale, les infrastructures de santé, et les régimes de retraite, entre autres.

Application rationnelle du concept :

Dans un monde où les frontières semblent de plus en plus perméables, les individus des pays en développement sont souvent confrontés à une décision qui pourrait redéfinir leur existence : migrer vers des terres promises où l’abondance et l’opportunité semblent infinies.

Cependant, derrière le voile scintillant de ces opportunités se cache un dilemme profond, sculpté par des régimes économiques divergents. Pour un migrant d’un pays comme Haïti, choisir entre un pays à régime socialiste, riche en avantages sociaux, et un pays à régime capitaliste, favorisant la liberté économique, n’est pas seulement une question de géographie. C’est un choix qui demande une compréhension nuancée des coûts d’opportunité que chacun présente.

Dilemme entre la sécurité sociale et la liberté économique :

Pour illustrer les paysages économiques des deux types de pays mentionnés, nous pouvons envisager deux scénarios distincts :

Pays A (charge fiscale importante, avantages sociaux étendus) :

  • Modèle de gouvernance : Inspiré des nations nordiques, ce pays offre un cadre social-démocrate avec des programmes sociaux financés par des impôts élevés.
  • Infrastructure : Les villes sont méticuleusement planifiées avec des services publics de qualité supérieure, incluant des systèmes de santé et d’éducation universels.
  • Environnement régulé : Une régulation stricte assure la durabilité et le bien-être collectif, mais peut limiter les initiatives privées.
  • Avantages : Un solide filet de sécurité protège contre les incertitudes économiques, avec des soins de santé subventionnés et une éducation accessible.
  • Coûts d’opportunité : Les impôts élevés peuvent réduire considérablement le revenu disponible, ce qui peut être contraignant pour ceux qui soutiennent financièrement des proches à l’étranger.


Pays B (Taux d’imposition modéré ou charge fiscale allégée, moins d’avantages sociaux) :

  • Modèle de gouvernance : Suivant un modèle plus libéral, similaire à celui des États-Unis ou de pays asiatiques émergents.
  • Infrastructure : Les villes sont des hubs d’activité économique avec un secteur privé dominant et des services publics moins développés.
  • Liberté de prospérer : Un faible fardeau fiscal et moins de réglementations créent un environnement où les ambitions personnelles et les initiatives entrepreneuriales peuvent s’épanouir sans entraves.
  • Coûts d’opportunité: L’absence de soutiens sociaux peut laisser les migrants vulnérables face aux aléas de la vie, de la maladie au chômage.

Conseils stratégiques pour les agents économiques :

Il est crucial pour les migrants d’évaluer leur propre seuil de risque et ce qu’ils estiment être essentiel pour leur propre sécurité et celle de leur famille. Si la prévisibilité et la sécurité sont des priorités, le Pays A peut être plus séduisant. Cependant, pour ceux qui cherchent à maximiser leur potentiel économique et à jouir de la liberté d’entreprendre, le Pays B pourrait offrir des horizons plus larges, malgré les risques inhérents.

Ce choix exige plus qu’une simple comparaison de listes d’avantages : il nécessite une introspection profonde et une planification minutieuse. Pour les individus venant de pays en développement, comprendre les coûts d’opportunité associés à chaque option est crucial pour tracer un chemin vers un avenir prospère dans un nouveau monde.

Ouvrage de référence:

  • “Capital in the Twenty-First Century” par Thomas Piketty : Ce livre examine comment les différentes politiques fiscales et économiques affectent la distribution de la richesse et la croissance économique.
  • “The Price of Inequality” par Joseph Stiglitz : Stiglitz explore les effets des politiques économiques sur l’inégalité et propose des solutions pour les pays qui cherchent à réduire les écarts de richesse tout en stimulant l’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.