The news is by your side.

Haïti: « Yon Ti Lèt a Leta », cri d’alerte de l’artiste K-zo pour le mieux-être des policiers

0 69

Auteur du titre à succès « Yon chèf pa Jwèt », Caidor Sony dit « K-zo », policier issu de la 26ème promotion, n’en est pas à son coup d’essai. Faisant office de porte-parole de ses frères d’armes, K-zo utilise son micro pour dire tout haut ce que d’autres policiers pensent tout bas, ce qui fait de lui un policier dans l’âme compte tenu de sa dernière chanson intitulée « Yon Ti Lèt a Leta ».

Ce dernier tube phare, à la mélodie mélancolique, mais aux paroles indubitablement touchantes du rappeur policier « K-zo », peint un tableau sombre du mauvais traitement infligé aux policiers haïtiens et renvoie la balle dans le camp de l’État. « Mauvaises conditions de travail, manque de matériels adéquats, salaire de misère », l’agent de la 26ème promotion de la PNH dénonce la politisation au sein de l’institution qui, selon lui, peut conduire à son effondrement.

Questionné par le journal en ligne KAPZY NEWS dans la soirée du 17 mars 2023, l’artiste K-zo nous a expliqué que sa chanson « Yon ti Lèt a Leta », est une façon pour lui de porter le cri d’une institution policière qui est à genoux et qui souffre. Les policiers, malgré frustrés, travaillant dans des conditions inacceptables, ont la volonté de donner des résultats pour combattre l’insécurité, mais, hélas […] l’État n’a jamais mis de moyens nécessaires à leurs dispositions, se plaint K-zo Chèf pa Jwèt.

Sans fixer de date, l’artiste a, par ailleurs, annoncé la sortie prochaine de la vidéoclip « Yon Ti Lèt a Leta », cette chanson qui demande à l’État d’assumer ses responsabilités en termes de renforcement de l’institution policière, mais aussi, salue la mémoire des policiers tués dans l’exercice de leurs fonctions.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.