The news is by your side.

La médecine traditionnelle rend incomplète les statistiques du MSPP

476

Depuis l’annonce faite en mars 2020, par le chef de l’État, Jovenel Moise, sur la présence du Coronavirus en Haïti, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), via son bulletin appelée « AVI », informe quotidiennement la population haïtienne sur le nombre de personnes testées positives à la maladie, guéries ou décédées. Mais, ses chiffres ne représentent pas la réalité selon les autorités sanitaires.

Depuis les premiers cas détectés en Mars 2020, jusqu’au date du 22 juin 2020, Haïti n’a recensé que 5, 211 cas positifs, 88 décès et 10, 810 cas suspects et liés à la Covid-19 avec 338 cas récupérés .

Le 15 juin 2020, lors d’une conférence de presse, le directeur du département d’épidémiologie, des laboratoires et de la recherche au Ministère de la Santé Publique et de la Population, Dr Patrick Delly, reconnait que ces statistiques ne sont pas représentatives de la réalité compte tenu du faible nombre de tests réalisés. Et, un petit questionnaire sur le Coronavirus réalisé uniquement dans la commune de Port-au-Prince et que j’ai rendu disponible sur WhatsApp confirme cette affirmation des autorités concernées. Mon enquête révèle qu’au cours des semaines écoulées des gens ont présenté des signes assimilables au Coronavirus, mais, ont préféré rester chez eux en prenant des remèdes traditionnels ou des comprimés. Puis, ils se sont rétablis.

Quels sont les symptômes du Coronavirus ?

Selon les experts en santé, l’on peut citer, entre autres, comme manifestations du virus : toux sèche, fièvre, courbatures, maux de tête, maux de gorge, perte de l’odorat et du gout, essoufflement ou difficulté à respirer…

26 personnes âgées entre 18 et 70 ans ont répondu à mon questionnaire. 11 hommes et 15 femmes. Elles croient tous en l’existence de la maladie. 19 d’entre elles, âgées en majorité entre 18 et 35 ans ont confirmé avoir présenté pendant les semaines écoulées des signes assimilables au Coronavirus. Je peux citer : essoufflement, perte subite du goût et de l’odorat, fièvre et courbatures, migraine… Et, ces symptômes ont variés entre 1 à 22 jours. Parmi ce chiffre, neuf (9) ne se sont pas mis en quarantaine.

Ces 19 personnes ont confié qu’elles sont restées chez eux et ont pris des remèdes traditionnels « thé amer, aloe vera, thé au gingembre, citron et sirop miel, eau salé, clou de girofle, vapeur d’eau chaude ou autre pot-pourri : rhum, gingembre, ail et cannelle » Et autres médicaments « analgine sirop, alpalide, tylenol, paracétamol »

Pourquoi ne vous êtes-vous pas rendu dans un centre hospitalier ?

A cette question, les réponses ont été variées , certains déclarent qu’ils n’étaient pas dans un état nécessitant une visite médicale,  d’autres évoquent la peur de mourir si toutefois on avait décidé de les hospitaliser, ou encore mettent en doute la prise en charge des autorités sanitaires.

Par ailleurs, par le biais d’un questionnaire, des données ont été pour cet article auprès que des proches (28) avaient présenté aussi ces symptômes proches du Covid-19 et ils ont pris les mêmes remèdes. Et, c’est là l’enjeu en ce qui concerne les chiffres que communiquent le MSPP quotidiennement. Donc, si ces personnes questionnées et leurs proches ont été atteints du Coronavirus, donc, elles ne figurent pas dans les statistiques du MSPP. Et, sans doute, c’est le même cas de figure pour les villes de province où les gens ont recours généralement à la médecine traditionnelle.

Nancy CONSTANT

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.