The news is by your side.

Les critiques du professeur Raoult sur la gestion de la crise sanitaire lors son audition devant l’assemblée générale

244

La commission d’enquête parlementaire à multiplier les auditions de scientifiques et de politiques pour faire la lumière sur la façon dont a été gérée la crise. L’infectiologue Raoult Didier, a été auditionné au cours de la semaine par l’assemblée nationale, sur «l’hydroxy chloroquine» et les tests de dépistages. Lors de cette audition qui a duré près de 3 heures de temps,  le professeur en a profité pour critiquer les autorités sanitaires sur la gestion de la crise.

« Tous les gens qui vont dire que la situation est simple, sont inconscients ou ignorants », a d’abord dit le professeur Raoult Didier , qui se présente volontier comme « antisystème », dans sa déclaration.

Le professeur estime que les tests de dépistage de la Covid-19 en France, ont été organisés de façon totalement archaïque, ce qui a empêché de les utiliser de façon plus large. Le test de diagnostic moléculaire de la Covid-19 a été mis en place , dès le 17 janvier par l’Institut Pasteur, Centre National de Référence (CNR) pour les virus respiratoires avec les Hospices civils de Lyon.Bien que , les députés faisant partie de la commission ont estimé que les tests ont pris trop de temps pour être déployé sur l’ensemble du territoire.

L’infectiologue poursuit pour dire « je ne suis pas d’accord avec la décision qui a été prise de ne pas généraliser les tests »,  il estime qu’« on ne peut pas étudier » une maladie nouvelle « si on ne teste pas ».

En conclusion , pour le professeur Raoul Didier qui dirige l’IHU – Méditerranée Infection, à Marseille, pour qui la centralisation au niveau du CNR a fait perdre beaucoup de temps et s’était pas nécessaire « l’idée qu’on ne pouvait pas faire les tests n’était pas vraie ».

Pierre-Bénêche Nicolson DELVA

1 commentaire
  1. Vilsenat Loveson dit

    Moi je constate que tout ce qu’il est vrai concernant le test du covid-19
    Il faut au juste faire les test pour mieux une maladie nouvelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.