The news is by your side.

Physiologie des testicules

0 276

Le testicule présente deux fonctions :

  1. La production de spermatozoïdes
  2. La sécrétion d’hormones sexuelles, notamment la testostérone.

La spermatogénèse, processus de formation des spermatozoïdes, débute à la puberté et dure toute la vie. Chaque jour, des millions de spermatozoïdes sont produits à partir de cellules dites germinales.

Les cellules souches sont produites au niveau des tubes séminifères et ces cellules souches sont nommées spermatogonies. Sous l’action de l’hormone folliculostimulante (FSH, pour follicle-stimulating hormone), ces cellules subissent des divisons successives pour atteindre le stade de spermatozoïde mature, cycle qui dure 74 jours. Libérés, les spermatozoïdes sont poussés dans l’épididyme (Petit corps en forme d’entonnoir sur le bord supérieur du testicule), où ils sont stockés pour atteindre une maturité totale.

La testostérone est sécrétée par les cellules de Leydig qui se trouvent dans l’espace situé entre les tubes (lieu de production des cellules souches). Cette hormone est déjà fabriquée chez le fœtus avant que sa production ne soit interrompue pour ne reprendre qu’à la puberté. A cette période, l’hormone lutéinisante (LH, pour luteinizing hormone) stimule les cellules de Leydig qui produisent de la testostérone. Cette hormone mâle est synthétisée à partir du cholestérol.

La testostérone aide à la production des spermatozoïdes. Mais elle est aussi responsable de la stimulation du développement des organes génitaux, de l’apparition du désir sexuel (libido) et des caractères sexuels secondaires (voix grave, pilosité sur le corps et le visage et musculature plus imposante).

La testostérone est produite de manière continue tout au long de la vie.

La Santé au Rythme

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.