The news is by your side.

Trois ans après ; justice n’est toujours pas octroyée à John Rock Gourgueder.

729

Ce vendredi 12 juin 2020 , des étudiants de la Faculté d’Ethnologie se sont rassemblés sur la place de Jean Jacques Dessalines au Champ de Mars . Ils ont déposé une gerbe de fleurs devant la statue du père Fondateur de la patrie , pour continue de réclamer justice en faveur de John Rock Gourgueder Jean.

Le jeune étudiant en Anthropo-Sociologie, grièvement blessé lors de violents incidents, survenus le lundi 12 juin 2017 , à la Faculté d’ethnologie (FE) . Un fait qui remonte exactement à 3 ans, et tant d’autres revendications.

D’après les témoignages des étudiants interviewés , au cours de ce rassemblement , ils déclarent ouvertement , que le Doyen Jean Yves Blot avait manifestement passé les roues de son véhicule sur les pieds de l’étudiant “John Rock Gourgueder” qui s’était étalé sur le sol en signe de protestation lors des mouvements qui opposaient entre le Doyen à l’époque et les étudiants de ladite Faculté le 12 juin 2017.

Ils déplorent malgré les faits , les accusations qui remontent exactement à 3 ans depuis , mais le Doyen Jean Yves Blot , circule comme bon lui semble comme s’il n’avait rien commis. Ils n’ont pas caché leurs mépris , envers « l’institution judiciaire du pays , qui fait de Jean Yves Blot un tout puissant et qui peine à prononcer une sentence à l’encontre du Doyen », confie Yvens Faustin , un étudiant finissant de la Faculté d’Ethnologie.

Les étudiants en ont profité pour demander justice à l’endroit de l’Afro-Américain Gorge Floyd, aussi à l’endroit des victimes des massacres perpétrés dans les quartiers populaires ; notamment à la Saline et exiger la baisse des prix des produits de premier nécessité et également contre le budget 2019-2020.

Pierre-Bénêche Nicolson DELVA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.